Catherine Boss

est née à Gstaad, lieu mythique où, selon la légende, demeurent imprégnés dans la vallée, les cinq doigts de Dieu. Dès sa prime enfance, avec des crayons de fortune, de nuit, en cachette de sa famille, elle se met à dessiner des visages de femmes voilées et dont les yeux étranges lui furent sans doute inspirés par le regard de sa mère, devenue aveugle.

Adulte, dans la nécéssité de trouver un travail lucratif qui convenait plus ou moins à sa nature, elle n’en continue pas moins à se consacrer à ce qui est devenu sa raison de vivre et qui l’obsède jusque dans le demi-sommeil: le dessin, la peinture.

Promeneuse, voyageuse avide de sensations, elle est essentiellement inspirée par l’arbre, la fleur, le bois, la pierre, transposant ces éléments en des motifs abstraits aux couleurs parfois violentes, ayant subi, entre autres,l’influence de peintres tels que Nicolas de Staël, Jaques Tyack et Jackson Pollock.

Passée à des techniques comme l’acrylique, l’huile, le pastel et l’encre de chine, tout en poursuivant ses recherches chez elle, avec la passion qui la caractérise, elle adhère à l’atelier Trace de Lutry. Enfin, dès 2010, elle participe à deux expositions collectives de cet atelier, puis en 2012, expose des toiles plus récentes à la Galerie du Prieuré à Pully, où elle remporte un franc succès, suivi d’une exposition en novembre 2013 dans les locaux de la galerie Chez Vincent à Lutry. Depuis 2014, elle partage un atelier avec Marie Mourey, à Lausanne.

Sa devise: Conserver un regard neuf et passionnel sur tout ce qui l’entoure.

Asa Lanova

 

Informations