Claude Augsburger

Peindre était une évidence pour Claude Augsburger, artiste originaire de la Chaux-de-Fonds. Il lui aura fallu apercevoir, durant son enfance, un peintre dans la campagne peignant un ciel pour savoir quelle serait sa vocation.

Diplômé de l’école cantonale d’art de Lausanne – ECAL, il reçoit le Prix de peinture en 1980, à la fin de son cursus. Trois ans plus tard, il découvre le ISP « independent study program » du Whitney Museum of american Art à New York, programme dans lequel il sera accepté. Depuis quarante ans, il n’a de cesse de créer ! En parallèle, Claude transmet sa passion en tant qu’enseignant au Gymnase et travaille dans le domaine de l’architecture en tant que coloriste. Il a réalisé de nombreux projets dans l’espace publique, notamment pour le quartier du Rôtillon ou encore la gare de Lausanne.

Art concret, Néo-Géo, art construit et art géométrique sont les termes qui définissent bien les oeuvres de cet artiste, collectionneur à ses heures. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir ses collections côtoyer ses oeuvres lors d’expositions. Au CHUV par exemple, il avait installé une accumulation personnelle d’ambulances à côté de ses oeuvres, créant ainsi un contraste avec son travail de peinture très construit. Depuis ses débuts, sa technique n’a pas changé : acrylique pour ses toiles et laque synthétique pour les peintures-objets. Pour ses oeuvres dans l’architecture, il utilise de l’aluminium peint, des structures métalliques ou encore de la toile de voile à bateau.

Les formes géométriques de ses peintures n’ont pas de symbolique, et le point de départ reste la couleur qui l’inspire. Au départ, il dessine parfois de petits croquis ou crée des ébauches sur ordinateur avant de réaliser la peinture sur toile. Puis la magie opère : « il arrive un moment ou la toile est terminée, c’est comme un évidence. »

 

Pauline Matter

Portes des IRIS Château de Vullierens, exposition du 30 avril au 12 juin 2016

Informations