Lorna Bornand


mediums: dessin
participation: 2007, 2012

Cinq jambes fines et pâles qui tombent du plafond avec leurs pieds tout hérissés d'épingles. C'est tout elle, ce mélange de doux et de piquant, de légèreté et de douleur, de cruauté, de fantaisie et d'ambiance de contes et légendes. Le travail de Lorna Bornand évolue dans un univers très féminin. Elle dessine avec du fil ou des cheveux, plante ses aiguilles comme on épingle les papillons ou comme on exorcise avec des fétiches à clous, graveà la pointe sèche comme on tatoue ou scarifie une peau, dessine de vêtements en forme de patrons de couture, tricote les mailles serrées de tissus cellulaires ou d'organes internes. Même si elle change d'outils ou de point de vue c'est toujours avec une minutie aïgue, des histoires de corps qu'elle raconte par bribes et fragments, par l'intérieur ou l'extérieur: le corps absent, le corps palpitant, le corps de la souffrance, le corps du désir...

Françoise Jaunin