Naomi Middelmann

Les œuvres de Naomi Middelmann ont été exposées plus de 35 fois dans des galeries et foires d’art en Suisse, Allemagne, Italie, Finlande, Grèce, Espagne, et USA depuis 2009. Son projet « Transient Identity » a été sélectionné parmi 300 projets par le jury de la foire d’Art de Vérone en Italie en 2016. Elle est invitée à participer au Biennale de Venise par le Centre Européen de la Culture.

 

Ses peintures, dessins, et assemblages explorent la perméabilité de la mémoire et notre concept de l’identité.

Middelmann a commencé ce travail en transformant plusieurs éléments de son histoire personnelle (en utilisant plus de 200 de ses propres livres scolaires, ses carnets, lettres, cartes, photos, etc.) en sculptures et installations. Dans la série «Painting Deconstructed», elle réassemble des parties d’œuvres pour explorer comment nos souvenirs et notre identité sont formés d’expériences discordantes.

Avec son intérêt pour les questions de la perception et de la notion de l’identité, elle collabore activement sur des projets de recherche avec divers neuroscientifiques d’universités aux Etats-Unis, en Allemagne et en Suisse. Elle a donné une conférence en septembre 2015 avec le nouveau chef de Neurologie du HUG et des professeurs de l’UNIL en neurosciences sur son processus artistique et elle a participé à une journée d’études organisée par la SIKISEA au Musée de Pully en 2016.

Middelmann est née en Suisse. Elle déménage à New York à l’âge de 16 ans. Ayant obtenu un diplôme en écriture créative et en relations internationales de l’Université de Johns Hopkins à Baltimore (USA), elle crée une maison d’édition à New York avec un ami. Lors de son retour, elle obtient un diplôme d’art visuel du Visual Art School de Bâle en 2009.

 

Ses œuvres sont présentes dans des collections privées et publiques. Elle est membre du comité d’APERTI.

Informations