Reyes Araos Gonzalo


mediums: peinture
participation: 2012

Dans la peinture, j’expérimente l’utilisation de la cellule picturale. Elle représente une unité qui, en s’unissant à une autre, forme une entité majeure, de la même façon que le pixel, l’atome ou l’être humain.
Selon la physique quantique, une entité peut exister dans plusieurs dimensions simultanées. C’est pourquoi, dans mes travaux, les cellules picturales sont aussi des cellules du temps. Ici le temps est fracturé, pour ensuite être recomposé en fusionnant des instants et des espaces divers. C’est ainsi que mon travail questionne les enjeux de la perception au travers d’éléments temporels et rend visible la complexité de ce qu’on est par rapport à des différentes étapes de l’existence.
Mes peintures sont la conséquence de la manière de décomposer et recomposer les images, ceci permet, comme une formule mathématique, d’atteindre un résultat.
Des dessins sont élaborés, pour êtres décomposés en cellules picturales, ils sont finalement reconstitués en une seule image. C’est ainsi que le processus et l’exploration des éléments temporels définiront l’image finale.

http://dragondecyre.wordpress.com/