Thérèse Martin

Des régions, des couleurs, des ombres et des lumières se mettent en mouvement ; je les suis des yeux.

Tout mon être est entraîné dans un voyage imprévu au-delà du monde connu, bien plus loin que ce que je pourrais toucher…

J’assiste à des évènements merveilleux, retenue fragilement par la réalité, aspirée irrésistiblement par les rigueurs du hasard et la banalité d’un insolite dont la révélation m’aurait été faite au préalable, confidentiellement.

Avec moi il y a quelques personnes, quelques témoins de mon aventure ; ceux qui, peut-être, vous raconteront ma peinture.

Thérèse Martin

Octobre 1985

 

 

Informations