Maya Rochat

Maya Rochat travaille à l’intersection entre photographie, peinture, installation, performance et éditions.

 

Son travail est couramment présentés dans des institutions de renom telles que le Palais de Tokyo, le Kunsthaus Langenthal, les Abattoirs de Toulouse, [7P] FOTOFESTIVAL Mannheim, le FOTOMUSEUM Winterthur et au Centre d’art Contemporain — Genève.

Maya Rochat est artiste invitée pour l’exposition « the Shapes of light » au TATE Modern de Londres en printemps 2018.

 

Lauréate de la Bourse Leenaards (2017), de la Bourse Abraham Hermanjat (2016) et du Prix de la relève Pro Helvetia (2015), Maya Rochat a également bénéficié du prix Promotion de livres de photographie de Pro Helvetia ; avec laquelle elle publie Crystal Clear (Edition Patrick Frey, 2014), A Plastic Tool (édition Meta/Books, 2015) et A Rock Is A River (SPBH Editions, 2017).

Les images de Maya Rochat sont publiées par des revues et magazines internationaux dont Aperture, Foam, Photography & Culture, British Journal of Photography.

 

Maya Rochat est diplômée de l’ ECAL – Ecole cantonale d’art de Lausanne (bachelor – section photographie, Prix de l’ECAL (2009)) ainsi que de la HEAD – Haute école d’art et de design – Genève (work.master). 1985 à Morges, vit et travaille à Lausanne.

 

 

« Généralement, le passage à l’impression est la partie finale du processus de création. Dans ma pratique c’est le début du processus expérimental et instinctif ; peintures, surimpressions, collages multi-couches, déformations naturelles ou chimiques, je m’amuse à brouiller les limites physiques de mes images. Liant la magie de la photographie avec la physicalité de la peinture, je crée des altérations visuelles et des excès d’informations qui génèrent un processus continu et lent d’images mutantes, reflétant notre monde en flux permanent. » MR

 

Informations