Agathe Naito

Agathe Naito, d’origine suisse et japonaise, est née à Morges le 10 octobre 1986. C’est à l’atelier L-Imprimerie à Lausanne qu’elle poursuit ses recherches artistiques depuis 2016.
Après s’être formée à la céramique en Suisse et au Japon, elle réalise des séries d’objets utilitaires. A travers ces productions, elle s’interroge sur notre rapport aux objets quotidiens ainsi qu’à la gestuelle qu’on leur associe. Le constat est sans équivoque : « En comparaison avec le Japon, ici, l’attention portée aux objets de notre quotidien est moins aiguisée ! »
Petit à petit de nouveaux matériaux tels que le tissu apparaissent dans les projets d’Agathe Naito. Les formats sont adaptés aux discours : de petits formats, qui tiennent dans la paume de la main (qui évoquent sans détour le téléphone portable, objet phare de notre époque), pour parler de l’intime. Qu’est-ce que je montre ? Comment ? Et à qui ? Les références à la peau intacte, tatouée ou blessée, aux jeux d’enfants, à l’identité féminine par exemple ancrent les œuvres dans certaines problématiques contemporaines. La question des sens, en particulier celui du toucher, à l’heure ou l’utilisation des réseaux sociaux devient une nécessité pour se sentir bien vivant, pour « faire partie » d’une réalité à laquelle paradoxalement on ne participe plus vraiment.
On décèle dans les travaux d’Agathe Naito des détails qui grincent et qui invitent à s’interroger sur certains aspects de notre quotidien et peut-être à se repositionner.

Informations