Emilie Renault

À première vue, Émilie Renault est une dessinatrice mais avant tout, elle est une scrutatrice.

Au bout de sa mine affûtée, elle décortique le monde, millimètre par millimètre, pour en saisir finement toutes les mécaniques. Elle s’accroche à tous les détails et à force d’observer au microscope les personnes qu’elle interroge, elle en perçoit tous les battements, les émotions, les non-dits, tout ce qui fait l’intensité de leur vie.
Aller à la rencontre de… c’est justement la méthologie que poursuit le collectif Ethnographic dont Émilie Renault et Ghislain Botto sont les fondateurs. Le collectif utilise l’ethnographie comme moyen d’approche et l’associe à une production artistique contemporaine: sur leur route, des soignants, des passants, mais aussi des auteurs ou des prostituées. Chaque investigation fait l’objet d’un travail minutieux de réappropriation par le dessin, le texte, ou encore la photographie au travers d’une production transdisciplinaire (dessin, édition, photographie, vidéo, balades, céramique…). Chaque projet a comme volonté de permettre rencontres, échanges et interactivité avec le public tant dans le processus de création que dans le choix du lieu d’exposition.
Ensemble, ils fondent les éditions de l’Éclosoir et publient des livres d’artiste en collaboration avec des acteurs du monde de l’art contemporain. L’espace urbain est souvent le terreau fertile de ce travail protéiforme où priment la rencontre et l’échange. Chaque ouvrage est conçu comme un objet singulier auquel est apporté le plus grand soin au travers des techniques de fabrication, du choix des matériaux et des partis pris graphiques. Le choix du médium répond à une véritable nécessité et relève d’une interrogation de fond sur la nature même de la forme-livre.
Diplômée de l’École cantonale d’art de Lausanne (écal) et de l’École supérieure d’arts et de design (esad) de Reims, Émilie Renault enseigne à l’école supérieure d’arts appliqués (CEPV) de Vevey en Suisse depuis 2012.

Informations