Emanuelle Klaefiger

Ma pratique artistique se trouve à la lisière poreuse de différents territoires ; genre, geste, plantes, botanique, urbanisation, changement climatique, héritage, temporalité, corps, ruines, traces, soins, care, lignes, frontières ; relier les strates, les couches, faire « Millefeuille ». J’explore les fragilités, les vulnérabilités comme valeur de force par l’usage de techniques multiples – dessins, textes, bandes sonores, vidéo, installation in situ, livres – Ces recherches, réalisations et collaborations, sont une tentative de réduire les dichotomies, « faire être » par la narration.

Informations