Michèle Rochat

Après une formation initiale de céramiste, Michèle Rochat a obtenu un DAS au CERCCO (Centre d’expérimentation et de recherche en céramique contemporaine), HEAD, Genève, ainsi qu’un Bachelor en arts visuels à l’École cantonale d’art du Valais, (ECAV).
Elle est membre fondatrice de l’atelier collectif L-Imprimerie et enseigne actuellement à l’EDHEA – École de design et haute école d’art du Valais.
« Mon travail s’articule autour de la transformation de la matière, en relation avec des questionnements sur le minéral et sur le rapport de l’homme à son environnement. Si dans ma pratique, j’ai beaucoup travaillé autour de l’objet pour révéler par transformation et décalage la relation intime, parfois fétichiste qu’on entretien avec eux, actuellement, mon intérêt se porte plus directement sur le flux des matériaux, sur les mouvements de la matière et ses différents états. Si l’on peut recycler la terre crue sans aucune altération du matériau, à l’extrême opposé, la cuisson est un phénomène irréversible. Dans mon travail actuel, je cherche à faire dialoguer ces deux états de matière, réutilisable à l’infini ou figé dans le temps. Dans ma relation concrète aux matériaux et à travers des actions mêlant la contrainte et le hasard, le «faire» ou le «laisser faire», je m’intéresse à ce qui nous entoure d’artificiel ou de naturel et par là-même, aux traces volontaires ou involontaires que nous laissons autour et derrière nous ».

Informations