Moloudi Hadji

Dans mon monde naissent des personnages fantastiques, des animaux imaginaires. C’est comme si je ne faisais que le geste pour les faire apparaître et qu’ils décidaient eux-mêmes de leurs contours. Certains me plaisent, d’autres moins, certains même sont un peu disgracieux, mais ce n’est pas de leur faute, ils apparaissent ainsi et tous ont le droit d’exister.

Informations