Naomi Middelmann

Nous savons maintenant que nos souvenirs ne sont pas des choses rigides ou fixes, mais quelque chose qui est transformé, désassemblé, et rassemblé, chaque fois que nous essayons de nous souvenir de quelque chose. Oliver Sacks

Juxtapositions de transparence, textures, dessins et traces de couleur sur gauze transparent ou toiles brut explorent la question de la mémoire. Comment est ce que nous nous représentons ce que nous pensons savoir et pensons avoir en mémoire? On peut aussi y voir une évocation de la cartographie et un clin d’œil à l’histoire des migrations.

Travaillant avec une variété de médiums, tels que les objets trouvés, les installations, le dessin sur supports inédits et la peinture, Naomi Middelmann explore le processus par lequel nous nous souvenons des choses et la subjectivité de ces souvenirs en fonction du contexte. Middelmann déclare : « Je m’intéresse à la manière dont nous assemblons et désassemblons nos souvenirs en fonction de notre interlocuteur et du contexte dans lequel nous nous souvenons des choses. Se souvenir n’est pas un processus qui nous mène du point a au point z, mais plutôt un processus dans lequel nous imaginons, nous racontons des histoires, nous construisons et déconstruisons afin de donner un sens à ce que nous sommes. » L’espace entre la mémoire et l’imagination est presque invisible. Son intérêt pour l’ambiguïté de la perception et pour ce que nous pensons savoir, ainsi que pour la façon dont les artistes peuvent contribuer à l’étude scientifique de la perception et à la compréhension du processus créatif, l’ont amenée à collaborer activement et à concevoir des projets de recherche avec divers neuroscientifiques de premier plan dans les meilleures universités.

En 2021, elle a reçu une bourse du gouvernement suisse pour effectuer une résidence d’artiste dans un laboratoire de neurosciences. Son travail est exposé à l’Institut d’art et de design de Milwaukee. En 2021, elle est invitée à faire une résidence d’artiste au Musée Jenisch en Suisse où elle explore la question de la mémoire et de l’imagination sur une pièce de gaze de 25m de long qui est exposée en 2022 au CHUV en Suisse.

En 2022, elle a trois expositions dans des musées en Suisse, allemagne et Espagne : une au musée Dreilander à Lorrach, une au Kunstraum Hochdorf et une au Museu dela dona en Espagne.

Née en Suisse, Mme Middelmann s’est installée à New York à l’âge de 16 ans. Après avoir obtenu un diplôme en écriture créative et en relations internationales à l’université Johns Hopkins (avec une bourse de 4 ans pour des résultats académiques exceptionnels), elle a travaillé dans l’édition. Elle a choisi de retourner en Europe et a obtenu un diplôme de troisième cycle en arts visuels à l’école d’art visuel de Bâle en 2009.

Son travail et son processus ont été présentés dans plus de 60 expositions individuelles et collectives dans des musées, des galeries et des foires d’art en Europe, aux États-Unis et en Suisse.

Son travail figure dans des collections publiques et privées importantes en Suisse, en Europe, en Australie, au Canada, en Israël et aux États-Unis. Présidente du comité d’Aperti et membre visarte

Informations