Nicole Bovard

Peinture à la tempera sur toile.
Après l’exposition d’un bestiaire en 2018 à la galerie du Pressoir à Ecublens, je travaille avec la même technique une figuration libre.
Je m’intéresse à l’énergie visible de la matière qui survient par le geste, l’effacement ou l’accumulation des touches.
Je m’inspire du quotidien, de ce que je lis et de souvenirs réels ou imaginaires.

Informations