Silvana Solivella

À travers mes œuvres, je poursuis une réflexion sur le paysage, la mémoire, le temps et l’éphémère, explorant les techniques du dessin, de la peinture mais aussi des installations faites d’assemblages précaires en sel pétrifié que j’élabore depuis des années dans des lagunes roses au sud de l’Espagne.

Mon atelier lausannois a toujours été à la fois un lieu de recherche, de rencontres et d’échanges.

Ma conception du paysage témoigne de l’équilibre fragile d’un écosystème lié à l’eau, aux marées ou prés salés. Elle me permet de continuer à nourrir l’essence marine jusqu’au bord du lac Léman.

Les enjeux actuels et des nouveaux projets en cours m’incitent à repenser ma pratique et à m’interroger sur les enjeux « privé et public », « personnel et collectif », mais aussi sur les passages de vie et les lieux de passage.

L’ouverture de mon espace s’inscrit dans ce contexte, motivée par des nouveaux défis, dans la perspective de poursuivre ces collaborations interdisciplinaires, privilégiant une approche de dialogue et de transmission.

Silvana Solivella,
Janvier 2022

Informations