Véronique Walter

« Je vis près des forêts. »
Dessiner en balade puis peindre en atelier. Carnet de croquis en main, la densité des forêts ou leur fragilité retiennent mon attention. Tracées en noir et blanc, aux stylos sur des petites feuilles de papier, ces esquisses sont ensuite retravaillées en atelier en grand format.
Les stylos-feutres de couleurs comme outil de prédilection, je trace des gestes en rythmes verticaux sur des toiles de coton. Traits répétitifs, se juxtaposant pour devenir une ode à la couleur. La forêt devient picturale. Puissante, dense, elle engloutit notre regard.
Mais la forêt est fragile, s’éclaircit, se raréfie, ressemble à de la dentelle qui peut se défaire au moindre coup de vent.

Diplômée de l’École Cantonale des Beaux-Arts de Sion en 1988.
En 2001, ouverture de l’atelier Signal19, dédié à mon travail personnel et à l’enseignement pour adultes.
Expose régulièrement depuis 1988.
Membre du comité Aperti depuis 2016.

Informations